EDUCATION: approche et historique

L’éducation est l’un des domaines d’intervention de notre association le plus important.

Il couvre l’alphabétisation,  la scolarisation et l’apprentissage.

L’alphabétisation concerne essentiellement les adultes. Nous avons mené et nous menons actuellement plusieurs programmes dans différents villages . Nous finançons le moniteur, le matériel (livres, crayons, bancs et tables) et si nécessaire la construction d’un local qui , souvent , sert à d’autres activités collectives.

Nos interventions  dans le domaine de la scolarisation couvrent le primaire et le secondaire pouvant aller jusqu’au lycée inclus. Les besoins sont considérables d’autant que la taux de natalité élevé  génère, année après année, de nouveaux besoins ce qui explique en partie,d’ailleurs, la lenteur de l’amélioration des statistiques dans ce domaine:

En 2012 (source UNICEF, le taux de participation au primaire était de 50% et au secondaire de 18%.

Nous sommes intervenus dans plusieurs régions du Burkina et à chaque fois ces interventions étaient des aides à l’investissement: bâtiments, mobilier de classe à l’exclusion des aides au fonctionnement. Pour chaque intervention, une participation locale était exigée, financière ou en nature (souvent les parents d’élèves aidaient à la construction).

Deux réalisations méritent une attention spéciale:

L’ensemble scolaire de Bittou, au sud du Burkina près de la frontière du Togo, qui couvre tout le secondaire du collège au lycée soit 7 classes, le lycée ne faisant que monter en puissance depuis  deux ans. Cet ensemble comporte également un foyer de jeunes filles que nous avons construit et qui lui est attenant. En tout trois bâtiments, dont un, le dernier pour le lycée, n’est pas encore achevé. Amitié et Développement a contribué pour la quasi totalité du programme étalé sur plusieurs années et  le résultat est très encourageant.

L’autre réalisation est une école qui se situe à Ouagadougou dans un quartier très défavorisé, à Goundri. Notre association suit cette école depuis de nombreuses années. Elle accueille en primaire des enfants venant de familles particulièrement défavorisées. Là aussi, nous avons aidé aux investissements. Il y a deux ans , nous sommes rentrés en contact avec une association allemande dont l’objectif principal est de prendre en charge des filles issues de familles qui n’ont aucun moyen pour assurer leur scolarisation dans le secondaire.Cette association pense, comme nous, que l’on ne donne pas suffisamment de chances aux filles alors que le développement de la société dans ce pays repose beaucoup sur les femmes de manière générale. Dans la mesure où cette école de Goundri accueillait des filles de familles pauvres ou très pauvres, nous avons convaincu les dirigeants de l’école de mener ce programme très ciblé: créer chaque année une classe de filles en débutant par la 6eme et les faire monter le plus loin possible dans le secondaire. L’ association allemande, en liaison avec les dirigeants de l’école, sélectionne les filles uniquement en fonction de leur détresse sociale et notre association assure les investissements nécessaires pour les accueillir: création de nouvelles classes, achat du mobilier.

L’ association allemande prend en charge tous les frais de scolarité des filles y compris le soutien financier aux familles pour compenser le fait qu’elles ne peuvent contribuer matériellement au soutien de leur famille. L’école de Goundri assure donc l’enseignement secondaire , en plus du primaire et cela a impliqué une profonde réorganisation. Le suivi des filles est un suivi scolaire certes mais aussi éducatif dans le sens large. Cette expérience de collaboration tripartite est unique et est suivie avec grand intérêt y compris par les instances éducatives au Burkina.

L’ apprentissage fait partie des orientations que nous allons développer plus intensément un peu dans la veine de l’atelier de soudure (voir la rubrique « Education dernières réalisations » ) mais plus en aidant des structures qui fassent le pont entre l’enseignement général et la formation à des métiers.

 

École pour enfants défavorisés de Goundri

Goudri Tua Res

École primaire de St Robert Bellarmin

St Robert Bellarmin

Collège, lycée et foyer de jeunes filles de Bittou

Bitou

Programme d’éducation et de scolarisation de jeunes filles de la brousse à Diebougou

Diebougou